Tournée Bénabar, c'est parti !

Publié le par jennifer

Ca fait très longtemps que je ne suis pas venue, il y a des périodes comme cela. Je ferai peut être un résumé de mes dernières aventures prochainement !

Sinon petit résumé en chansons (la play list se trouve parsemée dans le texte) :

Arrivée à la gare de Lyon un peu en avance le temps de choper un pain au chocolat. Là, petit coup de fil d'une jeune fille aux nombreux cheveux qui nous dit " Où êtes vous passé ?" Dans un accès de zèle nous avons eu envie de lui dire qu'on était parti en avance à "Bruxelles" pour être sûres d'être au premier rang. Elle réalise que je ne suis pas seule et se demande si '"Y a une fille qu'habite chez moi ?" Je lui dit une seule, notre autre comparse nous rejoint dans le train après avoir vainement tenté de trouver le 12ème wagon en partant de la fin sans compter les premières classes, notre point de ralliement.

Tout avance et nous voilà dans le train pour.... Melun ! ah je vous ai bien eu hein ! Béa nous y attend avec sa petite voiture et gertrude (de son nom complet Gertrude Berthe Sophie, on était tous enrhumés :mrgreen: ). Là on se met à trois sur la banquette arrière, Ananais prépare "l'itinéraire" et veut faire de la concurrence à GErtrude. Ananais elle au moins savait que pour se diriger vers la Suissse il faut prendre la D408 !

Le temps passe, les arrêts pipi, le chemin, l'autoroute puis vient la Suisse et ses petites routes. Les douaniers nous regardent et demandent si on a quelque chose à déclarer. on répond rien du tout puisque que nous avons "Tout vu tout lu". Arrive un petit épisode où Béa demande "c'est de la neige ça ?" et nous en choeur avec un grand sourire "Pas du tout". MAis même pas peur, Béa est une vraie pro de voiture sur glace et nous conduit à bon port !

Devant nous, beau temps, lac , et LAUSANNE ! On arrive devant la salle, on s'installe puis là tout s'enchaîne, une autre voiture remplie de barges et enore une autre voiture remplie de barges. C'est l'"Effet papillon". C'est l'heure de la queue où nous jouons à "Voir sans être vu" pour avoir les pieds pas trop congelés. Merci au gentil suisse qui nous a offert un chocolat à Clem's et moi ! Puis l'heure de l'ouverture de "Quatre murs et un toit" où nous attendons avec impatience le début du concert. En premier Eric Toulis qui annonce la suite telle une "majorette" dans un défilé, puis attendu depuis très très longtemps arrivent Bénabar et ses compères parce que le bonheur ça ne se trouve pas en lingot mais en "p'tite monnaie". Les musiciens et leurs choeurs ont tenté de nous hypnotiser avec une " Berceuse" mais le public ne s'est pas laisser leurrer et à continuer à sauter et à chanter. En cette saint valentin pas comme les autres pas besoin de "Mots d'amour", des chansons suffisent à donner le sourire à toutes les demoiselles de la salle , un peut trop pour une qui en perd sa lingerie. En tout cas, ça valait le coup de quitter la capitale pour aller "A la campagne" en Suisse. D'ailleurs, j'ai oublié de dire que nous avions vu ds biches sur le chemin, bon ce n'est pas le "Zoo de Vincennes" mais ça fait du bien de sentir qu'on est vraiment en week end ! Parce que c'est vrai, les barges on "est pas de celles" à rester chez nous planquer. "Allez !" je n'ai pas fini de raconter le concert donc ne devions pas trop. Enfin, entre l'énergie des bénabar, leurs chorégraphies et leurs sourire, je crois que si quelqu'un te propose un concert de bénabar " Dis lui oui". Avec toutes ses émotions on avait même pas penser à " dîner" mais ce n'est pas grave Laurence* nous avait fait un super gateau d'anniversaire pour barges !
" Malgré tout" ce fut presque trop court qu'on en redemande déjà! Plus de concert, plus de soirée, plus de potes ! Et non malgré les apparences les barges ne sont pas totalement "Infréquentable"s, ils ont juste " Un rien" grains de folie. Pas la peine de beaucoup compter "Les Numéros" sur le calendrier qui nous sépare du prochain concert, c'est vendredi. J'ai beaucoup hésité entre "Les Epices du souk du Caire" et un autre concert de bénabar, mais je ne pouvais pas résister aux chaussures bleues !
Donc j'ai déjà mes prochaines places dans mon "Sac à main" avec ma brosse à dent, ma pharmacie, mon agenda et mon iphone.
Donc vous l'aurez compris ce premier concert a été un plaisir et c'est fini "A notre santé", en espérant pleins d'autres occasions de trinquer et de fêter !

Publié dans musique

Commenter cet article