Le parfum d'Adam, Jean-Christophe Ruffin

Publié le par jennifer

J'avais beaucoup entendu parlé de l'auteur, alors lors d'un détour par une librairie,  ce roman a malencontreusement fini dans mon panier.

Le parfum d'Adam de Jean-Christophe Ruffin.

930454-gf.jpg

Résumé :
Juliette est une jeune militante écologiste, fragile et idéaliste.
Elle participe à une opération commando pour libérer des animaux de laboratoire. Cette action apparemment innocente va l'entraîner au coeur d'un complot sans précédent qui, au nom de la planète, prend ni plus ni moins pour cible l'espèce humaine. L'agence de renseignements privée " Providence ", aux Etats-Unis, est chargée de l'affaire. Elle recrute deux anciens agents, Paul et Kerry, qui ont quitté les services secrets pour reprendre des études, l'un de médecine, et l'autre de psychologie.
Leur enquête va les plonger dans l'univers terrifiant de l'écologie radicale et de ceux qui la manipulent. Car la défense de l'environnement n'a pas partout le visage sympathique qu'on lui connaît chez nous. La recherche d'un Paradis perdu, la nostalgie d'un temps où l'homme était en harmonie avec la nature peuvent conduire au fanatisme le plus meurtrier. Du Cap-Vert à la Pologne, du Colorado jusqu'aux métropoles brésiliennes, Le parfum d'Adam est un thriller planétaire haletant.

Le reste :
J'ai pris ce livre en main et j'ai eu du mal à le reposer (bon sauf que dans le métro bondé ce n'est pas très pratique).
J'ai apprécié l'alliance d'un rythme et d'une histoire haletante à un style fluide. Mais pour autant, l'auteur n'a pas laissé de côté les aspects réalistes : la science et l'écologie ne sont pas de simple prétexte à un thriller. C'est plutôt le thriller qui est prétexte à réflexion. J'avoue qu'en ce moment tout le monde se pique d'écologie et en prenant le roman en main pour l'entamer je me suis dit "toi aussi tu suis une mode et sûrement que l'auteur fait de même". Et bien pas du tout. Si vous souhaitez lire comment sauver le monde en triant vos déchets c'est raté. Le roman amène plutôt à une réflexion sur l'éthique écologique. Il ne faut pas oublier que Jean-Christophe Ruffin a été médecin et a travaillé dans l'humanitaire bien avant d'être écrivain. Il est clair que son vécu se traduit dans ce roman du moins (je n'ai pas encore lu d'autres roman de l'auteur mais cela ne saurait tarder !).
Le fait d'intégrer cette pensée à une histoire bien menée. Certains personnages sont très attachants : Juliette ou Barney. Je me suis moins intéressée au couple d'espions qui, bien que des adjuvants essentiels à l'histoire, n'ont pas crée chez moi un phénomène d'identification. c'est plutôt le rythme à la fois lent et haletant de l'histoire qui m'a scotché. Lent par l'alternance des chapitres d'un personnage à l'autre qui déroule le noeud du complot, haletant par le lapse de temps court que représente ces longs chapitres.
Les deux derniers chapitres accélèrent l'action pour arriver au dénouement et j'ai trouvé que le dernier chapitre perdait de la puissance mais il fallait bien une fin.

Je conseille cette lecture à tous ceux qui aime les bons romans d'action mais pour autant pas dénué de sens.

Jean Christophe Ruffin est entré à l'académie française, pour les curieux vous pouvez lire sondiscours.

Mais aussi :
France culture a proposé dans son émission les chemins de la connaissance une série sur la philosophie de l'écologie.
La cité des sciences a fait un colloque.




Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Damien 31/12/2009 14:43


J'espère qu'il vous plait :)


Damien 31/12/2009 12:15


J'avoue pour ma part avoir été fort déçu par ce bouquin. Ruffin n'y fait que singer Crichton (même type de sujet, même construction) sans apporter le même souffle. Je n'ai rien lu d'autre de Ruffin
mais si ce livre est correct (sans plus), il me donne à penser que le thriller est un genre qu'il faut maitriser.


jennifer 31/12/2009 14:18


Je ne connais pas Crichton donc je n'ai pas eu l'impression de déjà vu. Mais là je lis le livre de joe ;)