The tales of beedle the Bard, J.K. Rowling

Publié le par jennifer

Ce livre ornait l'étagère de ma PAL depuis quelques mois. Le read-a-thon m'a donné l'occasion de le sortir de son coin pour l'avaler tout cru.

The tales of Beedle th Bard de J.K. Rowling.

The-Tales-of-Beedle-the-Bard.jpg

The tales of Beedle the Bard. J.K.Rowling. translated from the original runes by Hermione Granger. éd. Bloomsbury. 108 p.

Résumé :
"The Tales of Beedle the Bard" rassemble cinq contes dont le personnage principal est toujours un sorcier et qui cherchent tous à mettre en valeur une morale. Chaque conte est commenté par le professeur Dumbledore. Les contes sont tous illustrés de beaux dessins.


Le reste :
Ce petit opus nous replonge dans l'univers d'Harry Potter. Pour le petit rappel, ce livre de contes est une pièce importante dans le dernier tome des aventures d'Harry Potter. Albus Dumbledore vient de mourir et, au mariage du frère de Ron, le testament d'Albus est acté. Ron, Harry et Hermione reçoivent chacun un objet. Le recueil de contes est l'héritage d'Hermione. Déçue au début, elle va se renddre conte que ce petit recueil a une grande importance.
J'ai beaucoup aimé les annotations d'Albus Dumbledore après chaque conte qui nous ramènent vraiment dans l'univers des romans et je pense que relire le dernier volume d'Harry Potter avec son petit opus à côté pour vraiment lire les contes au fur et à mesure.
Nous retrouvons donc les cinq contes suivants :
The wizard and the hopping pot
The fountain of Fair Fortune
The Warlock's Hairy Heart
Babbitty Rabbitty and her cackling stump
The tales of the Three brothers

(traduction : le sorcier et la marmite sauteuse, la fontaine de la bonne fortune, le sorcier au coeur vélu, Babbitty Lapina et la souche qui gloussait et le conte des trois frères).

Le dernier conte est celui que j'ai préféré car c'est celui qui m'a offert le plus de réminiscences des romans. Et je confirme je rêverais de posséder une cape d'invisibilité ! Mais la fontaine de la bonne fortune est une histoire qui m'a fait aussi rêvé. Chaque conte met en avant le lien qu'il est possible de créer entre les moldus (humains) et les sorciers. Mais il fait aussi découvrir l'origine d'objet que le retrouve dans les différents romans. 
Ce qui est agréable dans ce petit ouvrage, c'est que J.K.Rowling a vraiment réussi à rendre l'esprit d'un conte. Les personnages, l'intemporalité, la morale, la longueur : tout y est.  

Si vous aimez Harry Potter, vous aimerez aussi les contes de Beedle le Barde. D'autant plus que les annotations de Dumbledore donnent une substance et une réalité au recueil.
 

 

Publié dans lecture

Commenter cet article

Stephie 02/03/2010 10:48


Lu en VO ?


jennifer 02/03/2010 11:24


@ Stephie : oui oui je l'ai lu en V.O.


Nelfe 01/03/2010 23:33


Si je retombe dessus je te donnerai le lien :)


Nelfe 01/03/2010 23:13


C'est marrant parce que j'ai lu aujourd'hui même sur un blog (mais je ne sais plus lequel... zut!) un avis bien différent du tien.
Bon ben je n'ai plus qu'une chose à faire: les lire!!!
Oh ben mince alors! ^^


jennifer 01/03/2010 23:21


@ Nelfe : Je ne suis pas très objective en même temps, je suis fan d'Harry Potter ! Je me laisse donc assea facilement séduire par cette univers. J'ai beaucoup aimé le côté petit oobjet sorti de
cet univers. Il va falloir que je trouve cet autre avis, cela m'intéresse vraiment.