(500) jours ensemble de Marc Weeb

Publié le par jennifer

Ah, les séances de cinéma reprennent du service dans mon emploi du temps ! Parmi les films que je dois aller voir depuis leur sortie, le suivant :

(500) jours ensemble de Marc Weeb.



Résumé :

Tom croit encore en un amour qui transfigure, un amour à la destinée cosmique, un coup de foudre unique. Ce qui n'est pas du tout le cas de Summer. Cela n'empêche pourtant pas Tom de partir à sa conquête, armé de toute sa force et de tout son courage, tel un Don Quichotte des temps modernes. La foudre tombe le premier jour, quand Tom rencontre Summer la nouvelle secrétaire de son patron, une belle jeune fille enjouée.
Au 31ème jour, les choses avancent, lentement. Le 32ème jour, Tom est irrémédiablement conquis, pris dans le tourbillon étourdissant d'une vie avec Summer. 185 jours après leur rencontre, la situation est de plus en plus incertaine – mais pas sans espoir. Alors que l'histoire fait des allers-retours au sein de la relation parfois heureuse, mais souvent tumultueuse de Tom et Summer, le récit couvre tout le spectre de la relation amoureuse, du premier coup de coeur aux rendez-vous, du sexe à la séparation, à la récrimination et à la rédemption et décrit toutes les raisons qui nous poussent à nous battre aussi ardemment pour arriver à trouver un sens à l'amour... Et, avec un peu de chance, à en faire une réalité.

En plus :

J'attendais ce film avec impatience depuis que j'avais vu la bande annonce. L'histoire ne change pas la face du cinéma. Une histoire d'amour qui se finit mal. Mais j'ai beaucoup aimé la forme et le ton de la narration. Dans la forme le film déroule l'histoire des 500 jours que dure l'histoire d'amour aux yeux de Tom dans le désordre, le jour 388 arrive avant le 146ème. et cela tout au long du film. Le jeu des acteurs et la narration du film sont tout à fait dans les tons que j'apprécie dans une film. Le concept de l'entreprise qui crée les cartes de voeux m'a interpellé. Quelle drôle d'idée ! et je me suis rappelé le nombre de fois où je me suis déjà arrêté devant ces cartes en magasin. Puis j'ai imaginé les gens qui les conçoivent !
Pour les annecdotes, petit plus, les éclats de rire concomitants dans la salle, la présence de l'acteur qui joue le dr Reid dans criminal minds et un chanson de carla bruni dans la B.O. (qui l'eût crut ! aucun français n'oserait maintenant je pense).

J'ai passé un très bon moment en tout cas. Ce film est dans la lignée de little miss sunshine et autre films sortis récemment.  

Commenter cet article

constance de la 1eL 19/12/2009 23:07


j'ai été le voir à rennes quand David Foenkinos, auteur de La délicatesse, l'a conseillé à tous les lycéens qui avaient participé au Goncourt des Lycéens (dont moi) et avait donc lu son livre.
Grand moment de rire. Le genre de comédie romanesque qu'on aimerait voir plus souvent


Stéfanie 08/11/2009 11:45


T'as (enfin^^) réussi à le voir :) Jolie critique (on est assez d'accord sur le fond), contente que t'aies aimé le film ;)